La formation dure le temps d’une vie. Elle débute avec le long parcours qui part de la maternelle à l’université en passant par des centres professionnalisant : formation professionnelle initiale. Puis, nous avons la formation professionnelle continue qui vise à permettre à chaque personne, indépendamment de son statut, d’acquérir et d’actualiser des connaissances et des compétences gratifiant son évolution professionnelle, tout en favorisant la progression d’au moins un niveau de qualification au cours de sa vie professionnelle.

Le débat sur les obligations de l’employeur à former son personnel est vieux comme le monde. L’heure est à une prise d’engagement exempt de cette position attentiste en maximisant sur l’autoformation, et le profit du nouvel écosystème que connaît le monde de la formation. Aujourd’hui plus que jamais, l’univers de la formation a changé de façon drastique. Grâce à la Révolution Numérique apparaissent de nouveaux entrants, aux nouveaux modèles économiques, utilisant de nouveaux outils qui imposent de nouveaux standards d’expérience. Cette révolution rend la formation de plus en plus accessible à tous. À la seule contrainte d’avoir une connexion internet, on peut désormais se former à distance, gratuitement, et même obtenir un certificat grâce aux Massive Online Open Course (MOOC) ; à une échelle plus restreinte, grâce aux Small Private Online Course. Dans le registre des MOOC, plusieurs sites proposent des formations totalement ou quasi-gratuite. À l’instar de FunMooc ; Openclassroom.

Toutefois, l’éternelle question du coût élevé des formations telles que nous les connaissons, c’est-à-dire en présentiel, administrées par un organisme de formation trouve sa réponse dans du blended learning. Ce modèle de formation innovant mixte qui mêle les cours classiques en présentiel et le e-learning.

Aussi, il faut s’informer pour se former. Toute formation ne donne pas lieu à un certificat, une attestation ou un diplôme. Se former ne sous-entend pas nécessairement aller dans un organisme de formation. Cela passe aussi par la lecture, par la curiosité. L’essentiel étant au bout du fil de développer/optimiser ses skills, de découvrir un nouveau métier, d’être compétent.

Nous pouvons recourir au Social Learning. Cette façon d’apprendre collectivement, même si vous êtes géographiquement isolé ! En se connectant à une plateforme sur des outils comme WhatsApp, Facebook, LinkedIn, l’apprenant accède à des forums, des chats. Il a la possibilité d’effectuer des travaux collectifs, de participer à des visioconférences et élaborer un projet commun, de partager des expériences par exemple pendant des webinaires, de partager des livres, etc. 

En outre, il existe le Mobile Learning (M-Learning) qui consiste à se former en connexion ou hors connexion où que vous soyons avec des outils portables comme un smartphone, une tablette, un ordinateur portable et souvent de façon ludique.

En évoquent la formation professionnelle continue, très souvent les outsiders du monde du travail, les salariés des PME/PMI sont laissés pour compte. Le Digital Learning vient alors restaurer un équilibre en leur donnant une pléthore d’opportunités. Il semble que la formation soit garante de l’employabilité des individus, de la compétitivité des entreprises et des états. La formation professionnelle est un enjeu économique et social majeur. Elle connaît une transformation profonde et historique induite par la Révolution Numérique.