Travailler en équipe suppose œuvrer de manière collective et collaborative à la réussite d’un objectif commun. Toutefois le travail d’équipe est un exercice complexe qui demande de nombreuses qualités humaines car ses collaborateurs sont des individus dotés de personnalités et compétences diverses, ce qui pourrait parfois engendrer des conflits et incompréhensions voir même des frustrations. Pourtant le travail d’équipe est essentiel pour avoir des performances et atteindre les objectifs de l’entreprise. Mais pour qu’il soit efficace, le travail en équipe doit permettre à chaque membre de s’épanouir et d’évoluer tant personnellement que professionnellement et ainsi apporter sa pierre à l’édifice. De plus, il est important d’avoir des bons comportements de collaboration et qu’ils soient appliqués par la totalité des membres de l’équipe. Nous vous proposons donc quelques clés pour faire du travail d’équipe un véritable levier de réussite pour votre entreprise.

1. Le manager, vecteur de performance de son équipe

Derrière une équipe de travail réussi se cache un bon manager. En effet, le manager est celui qui définit et fait appliquer les objectifs et établit les limites pour le bon fonctionnement de son équipe. Il distribue également les tâches à tous les collaborateurs et leur fait clairement savoir en quoi consiste la responsabilité attribuée et ce qu’il attend de chacun. Ceci permet à chaque membre de bien comprendre son rôle dans l’objectif global de l’entreprise et s’engager à l’atteindre.

Le team leader doit pouvoir réussir à trouver un lien commun, un partage de valeurs et d’idées pour concilier les collaborateurs malgré leurs différentes compétences et personnalités. Pour cela, il est important de considérer ces divergences, non pas comme des inconvénients pour l’équipe, mais plutôt comme des atouts précieux à exploiter. Un manager doit avoir la capacité de rassembler, motiver, renforcer la cohésion et être un bon médiateur. Il ne se contente pas d’observer les membres de son équipe travailler, il prouve au quotidien par des actes qu’il est capable de travailler en équipe, améliorer le travail en équipe et faire progresser les projets.

(c) SkilledIn Magazine

2. La communication, essentielle à un travail d’équipe

Le travail d’équipe n’étant pas un exercice qui se fait dans son coin mais en équipe, il est important de communiquer honnêtement et de façon transparente cela permet d’établir la confiance dans l’équipe et offre à chacun la possibilité d’apporter son interprétation. Par exemple, dans le cas où une information parvient à l’un des collaborateurs, elle doit être, dans la mesure du possible, transmise à tous. Bien sûr, le manager peut juger nécessaire de ne pas communiquer trop tôt une information concernant un futur projet, toutefois il ne faut pas oublier que ce n’est pas parce qu’il est le team leader qu’il a toujours raison et que dans certains cas cette décision peut ne pas être la bonne. Parfois, recueillir l’avis des membres de son équipe lui donne l’occasion de prouver sa confiance en son équipe et d’oeuvrer à améliorer le travail en équipe.

Par ailleurs, la communication avec les membres des autres équipes ou départements de l’entreprise est importante car elle permet de se positionner et permet un retour précieux d’information afin d’adapter ses stratégies pour qu’elles soient en cohésion avec l’entreprise toute entière.

3. La confiance et le respect, des règles de base importantes

On l’a dit précédemment, une communication transparente permet d’établir la confiance. Si c’est valable dans la vie en général, ça l’est en particulier dans une équipe de travail car elle crée un environnement emmenant tous les membres de l’équipe à aimer le travail et se considérer les uns les autres.

De plus, convient de répartir équitablement les tâches et que chacun respecte le travail de l’autre. C’est important en tout de respecter ses collègues, cela passe bien évidement par la politesse, notamment « bonjour », « merci », « s’il vous plaît » …etc. Respecter ses collaborateurs c’est aussi ne pas les dénigrer, que ce soit dans le choix des mots utilisés pour s’adresser à eux que par le ton avec lequel on leur parle ou écrit. C’est également reconnaître le professionnalisme de son collègue, même s’il a moins d’expérience que soi. En fin, lui témoigner du respect c’est accepter ses différences et ne pas s’attendre à ce qu’il fasse les choses comme nous-même.

4. Ne pas s’isoler et proposer des solutions en cas de difficulté

Il peut arriver que des problèmes ou difficultés surgissent, peut-être vous avez du mal à résoudre un cas, ou alors il s’agit d’un de vos collègues qui se retrouve face à cette situation, alors ne vous isolez pas, faites appel à vos collègues si c’est vous qui êtes en difficulté et proposez votre aide si c’est votre collaborateur qui est devant un obstacle. N’oubliez pas que vous formez une équipe qui travaille pour un objectif commun.

Le travail individuel permet de gagner un match mais c’est l’esprit d’équipe et l’intelligence collective qui permet de gagner la coupe du monde — affirme Aimé Jacquet.

Ainsi l’implication des uns et des autres face à un problème dans un travail d’équipe permet d’apporter des pistes de réflexion et rendre visible la solution qui parfois est pourtant sous notre nez. N’oubliez jamais que l’union fait la force !

Lire aussi  Emploi: COFINA recrute plusieurs profils pour sa nouvelle filiale du Togo

5. Intégrer que toute réussite est le fruit des efforts communs

Après l’effort vient le réconfort dit-on communément.

C’est une joie de constater l’aboutissement d’un projet, le résultat positif d’un travail. Quand on réfléchit aux efforts individuels qu’on a consentis, on est fière de soi. C’est tout à fait normal de l’être ! Mais il convient de ne pas s’attribuer toute la gloire et accepter que ce résultat positif soit le fruit des efforts fournis par toute l’équipe. Même si vous y avez fournis plus d’efforts que d’autres, admettez que leurs contributions, aussi petite soit-elle, permise l’issue du projet. Chacun dans une juste mesure a apporté sa pierre à l’édifice et ils doivent avoir leur part de célébration.