Mark Zuckerberg envisage d’implanter un bureau de son géant réseau social Facebook à Lagos, au Nigeria en 2021, ce sera le deuxième du genre sur le continent après celui d’Afrique du Sud en 2015.

En effet, c’est dans une annonce faite hier par la société américaine elle-même, créée en 2004 par le milliardaire Mark Zuckerberg, qui mentionne de l’imminence d’un nouveau bureau qui devrait être opérationnel dès le deuxième semestre 2021, consacré à l’ensemble de la région subsaharienne.

Comptant déjà plus de deux (2) millions d’abonnés en Afrique, il faut dire que c’est une bonne nouvelle pour le continent africain qui se voit de plus en plus être l’acteur privilégié du géant Américain puisque le nouveau bureau de Lagos serait en fait le deuxième bureau du genre sur le continent africain, après celui d’Afrique du Sud en 2015, c’est une motivation supplémentaire pour la lutte contre le chômage puisque l’antenne nigériane recrutera des équipes dans les domaines des ventes, de la politique et de la communication.

Dans le souci aussi de valoriser les innovations africaines, Facebook ambitionne de développer des produits créé par des Africains pour l’Afrique et le reste du monde.

Une étude récente démontre que des investissements de Facebook dans les infrastructures et la connectivité en Afrique subsaharienne pourrait générer plus 57 milliards de dollars en avantages économiques au cours des cinq prochaines années.

Aussi, ce déploiement au Nigeria fait suite à l’ouverture en 2018 de NG_Hub, le premier espace phare de Facebook dans le pays, mis en place en partenariat avec CcHub. Il intervient également après l’ouverture en 2019 d’un centre d’opérations pour les petites entreprises à Lagos, en partenariat avec Teleperformance.