Fondé au Cameroun par Aloys Dieudonné KOUM, Pharma Dream est une entreprise qui digitalise le secteur de la santé et répond efficacement aux besoins des patients en matière de prise de rendez-vous et des téléconsultations – du fait des agendas en ligne des médecins et autres personnels de santé disponibles -, de prescription médicale et de rappels des rendez-vous aux patients, entre autres. L’accès à ce service est payant et requiert un smartphone, une tablette ou un ordinateur disposant d’une connexion internet.

Cette initiative part de l’observation du fondateur qui explique qu’il existe une fracture entre les besoins sanitaires des populations et l’accès aux prestataires de santé en matière de disponibilité au moment de la demande. Ainsi, au Cameroun, désormais, grâce aux nouvelles technologies, Pharma Dream limite ce fossé en mettant à la disposition des populations, des médecins qualifiés dans différents domaines et des pharmacies pour tous les conseils et l’assistance dont un patient a besoin à propos des produits pharmaceutiques. Un reportage de la chaîne YouTube Investir au Cameroun, annonce un diagnostic de l’OMS établissant le nombre de médecins à 1,1% pour 10 000 habitants. De plus, dans ce même reportage, une utilisatrice exprime l’efficacité de la digitalisation du service de santé dans la résolution des problèmes sanitaires. Il est donc plus facile aux patients de retrouver une pharmacie de garde dans sa zone lorsqu’une ordonnance urgente est prescrite à une heure tardive. Mieux, il est possible de savoir si la pharmacie sollicitée dispose ou pas du médicament demandé. Cependant, seules les pharmacies et hôpitaux partenaires permettent à la plateforme de satisfaire les besoins du personnel de santé, aussi bien que ceux des patients qui utilisent cette plateforme.

Une initiative novatrice dans le cadre du développement via les technologies qui révolutionne le système médical camerounais. Même si en ce siècle, tout le monde ne dispose pas de ces technologies et de l’accès à internet, cela reste une avancée positive que les autres pays africains devraient imiter, voire perfectionner pour limiter les longues files d’attente dans les structures sanitaires. Comme en cette période de crise sanitaire mondiale dû au Covid 19, où la distanciation sociale et les restrictions en concentration humaine sont requises pour le bon respect des gestes barrières, ce serait l’idéal d’avoir recours à ce type de service qui simplifie la vie et fait économiser du temps. Une application dans votre smartphone que vous avez toujours sous la main pour les échanges sur les réseaux sociaux, qui vous rappelle votre rendez-vous pour la prochaine consultation prénatale, par exemple, c’est vraiment « [d]es soins comme on en rêve », sachant que l’humain est souvent en proie à l’oubli.