Ce mercredi 02 décembre 2020, le duo ivoirien Yodé et Siro s’est présenté à la Direction des Recherches et d’Enquêtes de la Gendarmerie Nationale pour répondre à une convocation de l’officier judiciaire. Après quelques heures d’interrogatoire, ils ont finalement été placés en garde à vue (GAV) dans un lieu non encore connu.

Les 2 artistes ont été interpellés et placés en garde à vue ce mercredi. Les raisons de leur arrestation ne sont pas encore connues, le lieu de leur détention encore moins. Toutefois, des rumeurs vont bon train que leur arrestation est en lien avec la crise post-électorale en Côte d’Ivoire.

Traduction de documents

Le dimanche 29 novembre 2020, le groupe zouglou était en concert au Maquis l’Internat à Yopougon. Entre deux chansons, l’artiste Aba Sylvain Decavailles alias Siro a déclaré:

Il n’est plus procureur. Il est procureur d’un seul camp. C’est quel pays ça là ? Allez dire au Procureur qu’ un mort, c’est un mort.

Une interpellation formulée à l’endroit du Procureur de la République Adou Richard afin de faire la lumière sur les tueries qui ont émaillé le processus électoral et ne pas diligenter les enquêtes contre le camp de l’opposition uniquement.

Lire aussi  Soudan: Accords de paix historiques entre les autorités et les rebelles.

Les artistes Yodé et Siro sont réputés en Côte d’Ivoire pour engagement politique. En juillet dernier, le groupe zouglou très déjanté, dans le titre On Dit Quoi ? de l’album “Héritage“, invitait le président sortant Alassane Dramane Ouattara (ADO) à « paye[r] [ses] credits avant de partir ».