C’est ce que révèle le livre de l’ancien avocat de Donald Trump, Michael Cohen, sorti ce mardi 8 septembre. Le président américain aurait ainsi fait l’éloge de l’apartheid et critiqué le leadership de Nelson Mandela tout en dénigrant aussi l’image des dirigeants africains.

En effet, c’est l’ancien avocat de Donald Trump, Michael Cohen, qui a révélé ces propos polémiques. Dans ses mémoires, il accuse le président américain de racisme à l’égard de plusieurs dirigeants noirs, à l’exemple de son prédécesseur Barack Obama, mais aussi l’icône de la lutte anti-apartheid, Nelson Mandela. Le Washington Post s’est procuré des extraits de cet ouvrage.

Dans ledit ouvrage, Michael Cohen évoque le fait qu’après la mort de l’ancien président sud-africain Nelson Mandela en 2013, Donald Trump aurait fait l’éloge de l’apartheid et lui aurait demandé : « Cite-moi un président noir qui n’est pas un trou du cul ? » Et aurait ajouté : « Mandela a foutu le pays en l’air. J’emmerde Mandela. Il n’était pas un leader ».

Ces propos racistes contre Nelson Mandela attribués au président américain ne sont pas restés sans provoquer une vive indignation en Afrique du Sud. Un affront intolérable contre l’icône de la lutte anti-apartheid en Afrique du Sud.