Nelson Mandela, affectueusement appelé Madiba était un homme d’Etat Sud-Africain. Il a, par ailleurs, lutté contre la ségrégation raciale (Apartheid) en Afrique du Sud, ce qui lui a coûté plus de 20 années de prison. À sa sortie, il devint le premier président démocratiquement élu de la nation en 1994.

Mandela: Sens connoté

Figure de prouesse et de bravoure, Mandela est métaphoriquement utilisé comme nom commun pour parler de quelqu’un qui a vaincu la haine et la misère ; les a exprimé d’une manière quelque peu légitime en vertu de son insistance à se battre pour une juste cause.

(c) SkilledIn Magazine

Un Mandela c’est aussi quelqu’un qui surmonte la haine et se lève pour devenir un chef de file d’une communauté vantant le pardon et la solidarité et capable d’amener des parties de discorde à s’accepter les uns les autres. Une telle personne se détache de l’ombre de la haine, est capable de pardonner et d’aimer et devient essentiellement une icône aimée par beaucoup.

 

Lire aussi  Cameroun: Qui est Célestin Monga, professeur à l’Université d’Harvard?

 

Être un Mandela c’est surtout être un leader serviteur. C’est défendre les intérêts de sa communauté au péril de sa vie. C’est faire preuve de courage, de détermination et de sagacité.