Fille d’immigrés Ghanéens, vous l’aurez compris Bozama Saint John est un exemple de réussite de la diaspora africaine. Dire qu’elle connait un brillant parcours professionnel paraîtrait comme un euphémisme. En effet, la boss lady a un parcours aussi élogieux qu’enrichissant. Assistante de Spike Lee comme premier emploi à temps plein, au cours de sa carrière, Bozama Saint John a enchaîné des postes à responsabilité pour Ashley Stewart, Pepsi-Cola et Apple Music. Elle s’est taillé une formidable réputation de pionnière dans les sphères marketing et de la publicité. Elle a aussi occupé le poste de chef de marque chez Uber.

Mardi dernier, Netflix a annoncé la nomination de Bozoma Saint John comme prochaine directrice marketing, remplaçant Jackie Lee-Joe et devenant le 3ème directeur marketing de l’entreprise en moins d’un an selon Forbes Magazine. Saint John quitte l’agence de divertissement Endeavor pour assumer ce rôle aux enjeux majeures. Chef de file mondial dans les secteurs du divertissement, du sport et de la mode; présent dans plus de 30 pays, Endeavor est la société mère de plusieurs filiales occupant des positions de premier plan dans leurs domaines respectifs, notamment WME, IMG et UFC.

Lire aussi  Sadio Mané, 13e Africain le plus influent (Jeune Afrique)

Née à Middletown, au Connecticut, Saint John a grandi à Nairobi, au Kenya, puis à Washington (D.C.) et à Accra, au Ghana, avant d’immigrer à Colorado Springs, au Colorado, à l’âge de 12 ans. Diplômée de la Wesleyan Université, elle a obtenu une licence d’anglais et d’études africaines-américaines. Si des détracteurs attribuent son choix à des raisons raciales et de sexe, Saint John est la meilleure personne pour ce travail et ses réussites dans des responsabilités similaires sont sans ambages.