Face à la récurrence des coupures d’électricité, un ingénieur en électronique âgé de 23 ans originaire de la République démocratique du Congo  (RDC ) du nom d’Elie Safari Baraka, a conçu le premier fer à repasser autonome en terme d’énergie à l’aide de produits importés d’Occident. Cet appareil possède notamment une autonomie de 3 heures. 

En effet, c’est à l’issue de 8 longs mois de dur labeur qu’Elie Safari Baraka parvient à mettre sur pied un fer à repasser rechargeable. Ce dernier certifie que l’appareil a une autonomie pouvant aller jusqu’à 3 heures. Très vite conquérant, le fer est désormais commercialisé sous la banquette de la marque Biron. 

S’inspirant des pièces importées d’Europe, des États-Unis et de l’Asie, le jeune ingénieur, dans son atelier de travail s’est servi d’un équipement électronique basique afin de fixer les différentes parties. 

Toutefois, la capacité de production de l’entreprise d’Élie Safari étant limitée, il garde l’espoir de décrocher une aide financière de l’État dans le but de multiplier les modèles de production et de satisfaire la demande.