En Chine, c’est Zhong Feifei, une Sino-congolaise qui apporte une touche de particularité à l’industrie du divertissement.

En effet, c’est lors d’une émission chinoise de télé-réalité intitulée Produce Camp 2020 que la chanteuse Sino-congolaise a révélé son potentiel.

(c) SkilledIn Magazine

Née d’un père congolais et d’une mère chinoise, Zhong Feifei est une jeune chanteuse âgée de 24 ans. Ayant pris un semestre de congés de sa maîtrise à l’université John Hopkins pour cette cause, elle a su se démarquer lors de l’émission en atteignant l’avant-dernière étape de la compétition.

Elle a offert une prestation remarquable aux rythmes de la culture congolaise. Zhong avoue avoir connu un choc culturel lors de sa première visite en Afrique. Prises entre deux avions, entre les deux capitales de la République du Congo et de la République démocratique du Congo.

La seule fois où j’ai ressenti une crise d’identité, c’est quand je suis rentré au Congo. Je n’ai pas vraiment grandi en tant que binationale, au niveau du mode de vie. Je n’étais pas si consciente de ma culture congolaise.

Sa présence à Produce Camp 2020 n’est pas passé inaperçue. Entre soutien d’une part et discrimination du fait de ses origines d’autre part, Zhong, a clamé qu’elle appréhendait les séquelles des transformations dans la société chinoise alors que le pays, essentiellement homogène sur le plan culturel, s’ouvre au monde.

Je pense que les gens me regardent la plupart du temps avec curiosité — dit-elle.

Lire aussi  Top 5 des Afro-américains naturalisés Africains

On peut constater dans ses contenus visuels que Zhong met en exergue ses origines et sa double culture. Malgré une participation mitigée de part les diverses réactions, elle envisage toutefois de poursuivre son aventure dans la musique.