Au fil du temps, les femmes noires de différentes pigmentations étant déjà très attachées à l’idée de préserver et d’embellir le soin de leur corps, demeurent insatisfaites, du fait qu’elles constateraient un manque de produits de beauté et de maquillage pour les peaux les plus foncées.

 

Pour elles, la disponibilité de ces produits est nécessaire sur le marché. C’est notamment une philosophie que partagent plusieurs spécialistes dermatologues, ou encore maquilleuses. Ces derniers les encouragent même à prendre la parole pour pousser l’industrie des cosmétiques à servir toutes les teintes, sans discrimination.
Une manifestation qui fait écho partout dans le monde et inspire plus d’unes à la quête d’une résolution de ce phénomène, à l’exemple de  Rumbidzai Mudzengi, maquilleuse zimbabwéenne vivant à Perth en Australie, qui a lancé ses propres ateliers de maquillage, où la beauté de toutes les nuances de peau est mis en avant.

« Je pense que malheureusement souvent, nous ne voyons qu’une seule teinte, ou qu’une seule couleur est représentée tout le temps. La plupart du temps, on a l’impression qu’il n’y a pas de place pour nous, et je veux que les jeunes réalisent qu’il y a une place pour eux. Si on veut servir quelqu’un, on doit le faire jusqu’au bout et en s’occupant de tout le monde, c’est vraiment aussi simple que ça, ca devrait être la raison pour laquelle on se lance dans les affaires. » Affirme cette dernière.

L’expérimentation du maquillage est divertissante et amusante pour plusieurs de la jante féminine. Pour d’autres par contre, elles sont obligés de multiplier les recherches ou de se rendre dans des boutiques spécialisées, une routine qui rendrait l’expérience décourageante. Dans leur mainte quête, elles peinent à trouver l’endroit idéal.
Pour certaines femmes, ce problème est courant chez les grandes marques de commerce, qui ne s’adressent souvent qu’aux peaux claires et moyennes.
Toutefois, au fil des années, de nouvelles enseignes voient le jour ; à l’instar de la marque Fenty Beauty de la pop star Rihanna, ou encore de la marque de l’entrepreneuse française d’origine sénégalaise Hapsatou Sy.
La majorité des femmes et jeunes filles, aux peaux foncées, se rendent à l’évidence de devoir se diriger vers des boutiques spécialisées risquant fortement de payer un panier au montant plus élevé.