Face au nouveau Coronavirus, des milliers de compétences sont mises en œuvre afin de participer à lutte contre sa propagation. Parmi celles-ci, il y a l’informatique dynamisée par l’intelligence artificielle pour une gestion optimisée des stocks de tests de dépistage.

Le Rwanda, comme plusieurs pays, se trouve en perte de vitesse dans la gestion des tests du Covid 19. Dans un besoin de rapidité et de fiabilité des kits de dépistage, des moyens technologiques sont mis en oeuvre. Ainsi, Wilfred Ndifon, biomathématicien camerounais et directeur de recherche de l’Institut Africain des Sciences Mathématiques à Kigali a conçu un algorithme qui guidera les techniciens de laboratoire, en minimisant l’erreur humaine.

En effet, cet algorithme peut mélanger jusqu’à 10 échantillons dans un seul test. En cas de résultat positif, il suffit de tester tour à tour chaque échantillon présent dans le groupe de 10 pour trouver le ou les prélèvements infectés.

Après évaluation, les résultats démontrent une certaine rapidité et un faible taux d’erreur, ceci a donc persuadé le gouvernement rwandais à s’approprier ce modèle de dépistage.

Cet algorithme attire déjà la convoitise d’autres pays. Il requiert quelques manipulations supplémentaires avant de pouvoir effectuer un test, mais cela n’a rien de bien compliqué pour un expert de laboratoire estime Leon Mutesa, professeur de génétique à l’Université du Rwanda qui a déjà testé l’algorithme.