Afin d’avoir une large couverture réseau et de continuer à utiliser sa carte SIM à l’étranger, les entreprises des pays d’afrique centrale ont conclu une série d’accords avec des opérateurs de téléphonie mobile étrangers pour permettre l’utilisation de l’itinérance sans frais supplémentaires.

Souvent obligés de payer des frais additionnels lorsqu’ils ne veulent pas changer de carte SIM dans le pays hôte, les voyageurs internationaux, en général et ceux de la sous-région, en particulier, se retrouvent très souvent dans une posture moins confortable. Pour y remédier, la CEMAC a donc décidé en février dernier de la libre itinérance (free roaming, en anglais) de sorte qu’un individu puisse utiliser son téléphone portable avec sa carte SIM à l’étranger pour les mêmes coûts que son pays d’origine.

Toutefois, le communiqué de la CEMAC précise:

L’itinérance sans frais est conçue pour les personnes qui voyagent occasionnellement à l’étranger ou qui ont des liens stables dans un autre pays (travail, études, etc.). Il n’est pas conçu pour être utilisé dans les cas d’itinérance permanente.

Les pays concernés par cette mesure salvatrice sont le Cameroun, la République Centrafricaine (RCA), le Congo, le Gabon, la Guinée Équatoriale et le Tchad.